la forme scolaire en question

De l’école vers un territoire apprenant

Dans le cadre de la première rencontre pédagogique transnationale du projet Erasmus + SENSed sur la forme scolaire, l’Atelier Canopé 57 a co-organisé, le mercredi 12 décembre 2018, une journée de formation intitulée « de l’école vers un territoire apprenant ».

Objectif

Le projet ERASMUS + SENSed est piloté par 3 pays et 4 partenaires : le SCRIPT/ Luxembourg, Pädagogisches landesinstitut rheinland-pfalz/Allemagne, DT Grand Est-Réseau Canopé, ESEN/France).

Cette formation a eu pour objectif de faire éprouver à chaque participant un réel changement de posture, d’expérimenter des modalités différentes de formation.

Étaient présents à cette journée (pour les trois pays partenaires, France, Luxembourg et allemagne) :
-  des enseignants du premier et du second degré
-  des personnels de direction
-  des fonctionnaires territoriaux
-  des formateurs
-  des chargés de mission
-  des médiateurs et coordinateurs
-  des experts de la forme scolaire : designer, architecte, enseignants-chercheurs,…

Interventions

Retrouvez ici les interventions de Christophe Caron et de Vincent Faillet.

QUESTIONS à …. SUR LA FORME SCOLAIRE
JPEG - 150.9 ko
3 questions à Vincent Faillet

Vincent Faillet, professeur agrégé et doctorant en sciences de l’éducation. La classe mutuelle

QUESTIONS à …. SUR LE RÉAMÉNAGEMENT DES ESPACES
JPEG - 149.5 ko
3 questions à Christophe Caron

Christophe Caron, Chef de projet Archiclasse - Direction du numérique pour l’éducation

Interroger l’espace de la formation

des échanges fructueux

Afin d’accompagner les participants dans cette démarche expérimentale, la formation a été mise en scène et l’espace aménagé de façon innovante :

Volontairement, la présentation « classique » d’intervenants devant le groupe avec un support de présentation a été écartée au profit d’autres modalités de formation :

- démarche du Think-Pair-Share utilisée lors de la table ronde participative, avec une première phase de réflexion individuelle ou en petit groupe, un échange entre les membres du groupe et enfin une présentation en plénière

- analyse de groupe – les groupes se sont constitués de manière libre et volontairement non déterminée par les animateurs

- atelier participatif et horizontal avec les éclairages d’experts de la forme scolaire de manière ponctuelle et totalement intégrée aux échanges

- co-design - design thinking : expérimenter des techniques de créativité pour développer des projets en établissement scolaire en intégrant tous les acteurs, et surtout les usagers eux-même (élèves, familles, agents, personnels de direction, de vie scolaire, etc.)

- hacking du matériel à disposition comme processus de création (fenêtres, tables comme support d’expression)

Les échanges entre pairs et entre partenaires se sont naturellement enrichis de la diversité des profils, des pratiques et des cultures développant ainsi les réflexions autour de la problématique de la forme scolaire nourries par la visite de deux établissements scolaires innovants : groupe scolaire Jean XXIII Montigny-les-Metz, Collègue Van Gogh, Blénod-lès-Pont-à-Mousson.

Cette mise en réseau a permis d’envisager de futures collaborations et de nouveaux partenariats.

Les Ateliers Canopé, tiers lieux innovants, favorisent ce type d’expérimentations. Les espaces de travail y sont modulables pour s’adapter à une pluralité de situations d’apprentissage. Un réseau d’experts médiateurs accompagne, dans ses murs et en dehors, l’ensemble des membres de la communauté éducative dans ces nouvelles pratiques.

Retrouvez le communiqué de presse de la journée du 12 décembre.

PDF - 1.9 Mo
Communiqué de presse