Phase 2

Définition des espaces / usages du numérique

Dans cette phase 2, les acteurs de l’école et les services techniques collaborent à la construction d’une cartographie des possibles en terme d’usages pédagogiques et d’équipements numériques. Par cartographie des possibles, c’est l’écosystème scolaire composé des espaces pédago-numériques qui est considéré.

Collectivité locale Acteurs de l'École Équipe technique Maîtrise d'ouvrage

Déroulé de la phase 2


1 - Diagnostics

Durant cette phase, les donneurs d’ordre sont mis à contribution pour apporter des informations sur le milieu et le contexte dans lesquels l’école se place pour mieux saisir les enjeux, les opportunités d’ouverture et de relations au territoire.

Les services techniques réalisent un Diagnostic technique des équipements numériques (A2). : espaces, réseaux, matériels au regard des usages du numérique existants ou à venir. Les acteurs de l’école réalisent un Diagnostic des usages numériques (A3).

Pour la construction...

Dans le cadre d’une construction d’établissement scolaire, l’absence de diagnostics techniques et des usages pédagogiques associés au numérique peut être compensée par un diagnostic technique et un bilan des usages numériques réalisés auprès d’un ou d’autres établissement(s) scolaire(s) de même nature. Cela contribuera à minima à faire remonter les bonnes questions à se poser dans le rapport équipements / usages scolaires.

Collectivité locale Acteurs de l'École Équipe technique Maîtrise d'ouvrage En savoir plus…

Diagnostic technique

Évaluation de l’équipement numérique en place dans son environnement (bâtiment(s) + réseaux)

Objectifs : déterminer les interventions techniques qui devront être effectuées en fonction des usages numériques.

- L’opération sera conduite par les services informatiques de la ville, de la métropole, du département ou de la région en lien avec les services techniques de l’établissement. La fiche de « Diagnostic équipement numérique » servira de trame à l’entretien.
- Les caractéristiques techniques de l’établissement scolaire sont renseignées en premier lieu par le directeur de l’établissement scolaire (ou l’intendant ou les services techniques), et complétées si besoin par le technicien des services techniques de la ville, de la métropole, du département ou de la région (suivant le type d’établissement).
- Il est nécessaire que les parties prenantes soient interpellées au moment du diagnostic sur les questions de :

  • Aménagements/ transformation d’espaces : cloisons à modifier, etc. ;
  • Réseaux (courant fort et courant faible) : arrivées au plafond pour un vidéoprojecteur, etc. ;
  • Équipements numériques : remplacement de tableaux noirs par des tableaux blancs ; routeur, baie de brassage, etc. ;
  • Occultation des ouvertures ;
  • Bornes Wi-Fi (usage, disposition, accès au réseau).

Diagnostic des usages « pédago-numériques » (usage des outils numériques dans la pédagogie)

Le diagnostic pédagogique sera réalisé sur les usages du numérique par les élèves et les enseignants : nature et fréquence des usages numériques, localisation des équipements dans l’établissement scolaire, mise à disposition,... Dans la boite à outil, la fiche « Diagnostic des usages numériques » servira de trame à l’entretien. Le questionnaire est mené par le conseiller au numérique ou le référent numérique lors d’une réunion avec les enseignants.

Boîte à outilsPour vous aider, dans la boîte à outils, les Fiches (A2, A3) sont nécessaires à la réalisation de vos diagnostics.

2 - Cartographie des possibles

Dans un second temps, le chef d’établissement (ou l’Inspecteur et l’équipe éducative pour le premier degré) pourra projeter les nouveaux usages sur les espaces disponibles avec un groupe de professeurs, mais également avec le gestionnaire, et par la suite, les parents, les élèves dans le cadre du Conseil de vie collégienne ou lycéenne, le CPE... Ensemble, les acteurs de l’école construiront la cartographie des possibles de leur nouvelle école.

Boîte à outils Pour les aider dans leur tâche ils trouveront, dans la boîte à outils, des moyens de concevoir la cartographie mais aussi d’aller plus loin dans la définition des besoins et des usages : voir les Activateurs (E2, E3, E4).

Collectivité locale Acteurs de l'École Équipe technique Maîtrise d'ouvrage En savoir plus…

Comment définir les nouveaux espaces scolaires :

  1. définir les modes pédagogiques attendus ;
  2. associer les modèles d’organisation souhaités ;
  3. choisir les matériels numériques associés ;
  4. définir la nature des espaces nécessaires pour chaque situation.

Les outils disponibles dans la boîte à outils pour réaliser la phase 2 :

B- États des lieux

B1- État des lieux de l’école numérique, un point sur les différentes familles d’équipements numériques et leur usage en milieu scolaire.
B2- Typologies d’espaces pédagogiques associés au numérique, définitions de typologies d’espaces scolaires qui privilégient la diversité des pratiques pédagogiques associées au numérique. Ce classement croise : les caractéristiques spatiales, les pratiques pédagogiques et l’équipement numérique.
B3- Exemples d’espaces pédagogiques innovants, un répertoire d’espaces référents d’exemples français et internationaux, présenté sous forme de fiches.
B4- Mobilité des équipements numériques, un point sur la mobilité des équipements numériques, leur mutualisation et usage en mode nomade.

C- Fiches espaces

C1- Fiche espace pédagogique à compléter, un modèle de fiche « espace pédago-numérique » à dupliquer et à compléter pour réaliser la cartographie des possibles du nouvel établissement scolaire. Pour chaque espace pédagogique concerné par l’usage du numérique, une fiche est renseignée par les acteurs de l’école.
C2- Construction - Des équipements numériques à la définition des lieux, un outil d’aide à la conception des espaces à partir de l’usage des équipements.

D - Ne pas oublier

D2- Ne pas oublier, quelques règles simples à la bonne intégration (et usages) des équipements numériques pour la conception des espaces pédagogiques (espace, lumière, ergonomie, confort, ambiance sonore, couleur, connectivité, aménagements, mobilité des équipements, rangement (dont mise en sécurité).

Typologies des espaces pédagogiques

Les nouveaux espaces pédagogiques sont imaginés pour favoriser des pratiques pédagogiques renouvelées fortement basées sur l’autonomie de l’élève et le travail collaboratif.

Collectivité locale Acteurs de l'École Équipe technique Maîtrise d'ouvrage En savoir plus…

Comment concevoir des espaces scolaires mobilisant les outils et les ressources numériques ?

L’usage du numérique dans des temps pédagogiques diversifiés suppose une organisation spatiale qui autorise un dispositif flexible, mobile, adaptable aux différentes étapes de « l’apprendre », réunissant dans un même espace-temps la possibilité d’un panel de modalités pédagogiques.
Pour ce faire, l’espace ne doit pas être figé mais doit pouvoir être reconfiguré par les apprenants et les enseignants en fonction des objectifs pédagogiques et des modes d’apprentissage choisis.
Le critère majeur d’un lieu d’enseignement est sa malléabilité spatio-temporelle. L’espace devient une scène pédagogique dont les décors évoluent en fonction des actes et des acteurs.
Campus d’avenir : concevoir des espaces de formation à l’heure du numérique

La définition des espaces ci-après introduit des « familles » de lieux correspondant à des formats d’enseignement possibles mais aussi à des façons de s’approprier l’espace avec ou sans le numérique.

Les 6 propositions qui suivent sont des opportunités de renouveler des situations d’apprentissage grâce aux outils numériques et à d’autres typologies d’espace scolaire.
Il est important de garder à l’esprit que chacune de ces configurations spatiales demeurent des propositions d’usages qui favorisent l’attention et un intérêt ravivé à l’apprentissage.

A l’image des possibilités qu’offre le numérique, elles peuvent favoriser le besoin de diversité qui caractérise chacun d’entre nous, la curiosité comme moteur de la réussite et la créativité qui enrichit la culture personnelle et collective (CF. Ken Robinson).

Collectivité locale Acteurs de l'École Équipe technique Maîtrise d'ouvrage En savoir plus…

L’exemple de l’aménagement des écoles Vittra en Suède.

Les écoles Vittra, conçues et construites en Suède par un studio d’architecture Danois Rosan Bosch, ont ouvert de nouvelles perspectives pour la conception des écoles et notamment les écoles open space intégrant très largement les technologies numériques et digitales et permettant ainsi une grande mobilité. Ces espaces favorisent des pratiques pédagogiques renouvelées fortement basées sur l’autonomie de l’élève et le travail collaboratif.

De la même façon, les pays anglo-saxons ont développé des pédagogies délibérément structurées autour de l’usage des technologies numériques et l’autonomie des élèves. Aussi les termes employés pour nommer la diversité des nouvelles typologies d’espaces de l’école contemporaine et les nouvelles pédagogies à l’œuvre sont majoritairement issus de ces initiatives.

Les mots, utilisés pour désigner ces nouveaux espaces et ces nouvelles pratiques sont principalement des anglicismes traduits ou non, interprétés, modifiés selon qu’ils sont employés dans des univers anglophone ou francophone. La liste ci-dessous est une reprise des métaphores de Randall Fielding et Prakash Nair dans leur livre de référence : The Language of School Design, 2005 et complété de nouvelles notions.

Typologies des espaces pédagogiques


  • Les espaces “feu de camp” : des lieux répondant au besoin de situations d’apprentissage en petits groupes.
  • Les espaces “grotte”, autrement nommés “nid” : des espaces qui invitent à une pratique individuelle, concentrée, isolée de l’environnement principal.
  • Les espaces “oasis”, autrement nommés “watering hole” : des lieux de rencontres occasionnelles, sur des temps courts facilitant les échanges informels et rapides.
  • Les espaces “scène”, autrement nommés “showoff”, “forum”, “agora” : des espaces dédiés à la présentation, l’exposition et la communication.
  • Les espaces “labo”, autrement nommés “laboratoire”, “atelier”, “makerspace”, “fablab” : des lieux destinés à l’expérimentation, aux travaux pratiques, mais aussi à la fabrication.
  • Les espaces “sources”, ou “centre de ressources” : des centres de ressources et de connaissance.
Boîte à outilsPour en savoir plus voir, dans la boîte à outils, les fiches Typologie d’espaces pédagogiques associés au numérique (B2) et Exemples d’espaces pédagogiques innovants (B3).

D’autres espaces ouverts au numérique

Des espaces de communication tournés vers l’extérieur

L’usage des outils numériques valorise facilement les travaux scolaires et conduit naturellement à vouloir les communiquer à l’extérieur à travers les réseaux sociaux mais aussi au sein d’espaces ouverts au public. Équipés numériquement, ils constituent des passerelles pour renforcer les liens entre la communauté pédagogique, les parents d’élèves et le quartier.

Des espaces récréatifs

La séparation entre les espaces récréatifs et les espaces dédiés à l’apprentissage pédagogique est moins marquée dans les écoles qui intègrent des formes de pédagogie contemporaine associée au numérique. Ainsi les espaces à vocation récréative intérieurs et extérieurs, comme les espaces d’éducation physique sont des lieux disponibles pour accueillir des temps pédagogiques et des pratiques numériques. Il faut donc prévoir la couverture WIFI en conséquence et les points de rechargement des matériels portables.

Matériel partagé et mobilité

La mobilité de nombreux outils numériques participe à la dé-spécialisation des lieux d’apprentissage scolaire. Des équipements mobiles constitués en flottes, appelées classes mobiles, permettent d’enseigner n’importe où dans l’école mais aussi à l’extérieur : au musée, au stade, en classe nature avec des outils autonomes de captation son, photo ou vidéo de type tablettes ou smartphone. Ces classes mobiles permettent aussi la mutualisation des outils numériques entre enseignants et classes.

Boîte à outilsPour en savoir plus, voir la fiche Mobilité des équipements numériques (B4) dans la boîte à outils.

Pour concevoir la cartographie des possibles

Avec les futurs acteurs de l’école ou un groupe de pilotage, différents dispositifs créatifs peuvent être développés entre des acteurs de l’école : des membres de la future équipe pédagogique, des techniciens et des élèves.

Dans la boîte à outils, différents outils de concertation participative ou de co-élaboration peuvent être activés pour construire des temps de réflexion ou de travail en groupe afin de nourrir le projet dans les différentes séquences de son élaboration.

Collectivité locale Acteurs de l'École Équipe technique Maîtrise d'ouvrage En savoir plus…

Les dispositifs participatifs

Activation 2, concertation/ médiation pour ouvrir sur de nouveaux usages en lien avec l’extérieur.
  • Sous la forme d’ateliers de concertation avec des membres du quartier et avec un animateur qui peut être un designer, un architecte ou un enseignant,...
  • Ébaucher les grandes lignes d’un projet pédagogique par la concertation sous une forme participative avec l’extérieur.
Activation 3, expérimentations scolaires des modes pédagogiques associés au numérique.
  • Sous la forme d’ateliers pédagogiques qui associent les élèves et les enseignants avec, éventuellement, un animateur qui peut être un designer, un architecte ou un conseiller au numérique.
  • Création d’ateliers pédagogiques pour tester de nouvelles postures pédagogiques qui intègrent l’usage du numérique. À partir des exemples d’espaces innovants de la boîte à outils (B3), construire des petites séquences pédagogiques sous forme d’ateliers. -*Investir des lieux disponibles et tester d’autres façons d’enseigner. Proposer l’accès à l’atelier à différents enseignants pour croiser les résultats de l’expérience.
  • Sur le modèle “Je participe à la rénovation de mon école“ applicable à la rénovation, au déménagement, ou à la création d’espaces scolaires, imaginer des temps pédagogiques de co-conception avec les élèves.
Activation 4, test/ évaluation pour faire réagir sur des propositions issues de la cartographie des possibles.
  • Mise en forme de scénarios, schémas ou maquettes, etc.
  • Concertation sous la forme d’ateliers avec des acteurs de l’école, des membres du quartier et un animateur qui peut être un designer, un architecte ou un enseignant,...
  • Pour tester le projet imaginé avec les différents acteurs internes et externes.
Boîte à outils Retrouver les activateurs dans la Boîte à outils Concertation participative (E2), Expérimentation scolaire( E3) et Concertation sur proposition de projet(s) (E4).
Boîte à outils

Boîte à outils


Documents joints

  • A. Outils d’évaluation

    - PDF - 204.6 ko

    A1- Fiche de cadrage
    A2- Diagnostic technique équipements numériques
    A3- Diagnostic des usages numériques à l’école

  • B. États des lieux

    - PDF - 8 Mo

    B1- État des lieux de l’école numérique
    B2- Typologies d’espaces pédagogiques associés au numérique
    B3- Exemples d’espaces pédagogiques innovants
    B4- Mobilité des équipements numériques

  • C. Fiches espaces

    - PDF - 875.5 ko

    C1- Fiche espace pédagogique à compléter
    C2- Construction - Des équipements numériques à la définition des lieux
    C3- Rénovation - De la typologie des espaces aux équipements numériques
    C4- Espaces pédagogiques ouverts à d’autres publics

  • D. Ne pas oublier

    - PDF - 936.6 ko

    D1- Obligations réglementaires
    D2- Ne pas oublier

  • E. Activateurs

    - PDF - 343.6 ko

    E1- Fixer l’ambition pédago-numérique
    E2- Concertation participative
    E3- Expérimentation scolaire
    E4- Concertation sur proposition de projet(s)