au collège

L’atelier Arts Lab : réinventer la salle d’Arts plastiques

Un témoignage de Marie Bara, professeur agrégé d’Arts Plastiques au collège La Marquisanne et formatrice Arts Plastiques et Numérique dans l’académie de Nice.

JPEG - 97.5 ko
JPEG - 584.2 ko

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Ambition

L’ambition du projet est de créer un espace accueillant, d’imaginer une « belle » salle de classe qui ne ressemble pas tout à fait aux autres salles. Se donner la liberté de questionner la tradition scolaire pour créer un lieu différent. Un espace de travail stimulant, agréable qui donne envie aux élèves de REP+ d’apprendre, de créer, d’inventer ensemble. Un espace où la couleur et la lumière se diffusent pour provoquer le bien-être. Une salle où le mobilier et l’organisation de l’espace sont pensés pour cultiver le plaisir d’apprendre en faisant le choix de sa posture de travail.
Un lieu avec une forte identité visuelle, imaginé pour s’adapter aux problématiques pédagogiques contemporaines. Un lieu permettant de développer un travail dynamique, une recherche active et exploratoire. Une salle encourageant la coopération, la collaboration entre élèves tout en permettant de développer leur autonomie, et d’inclure davantage les usages du numérique.

Les nombreuses rencontres et les différents échanges aux colloques Écritech 9 et l’Orme qui se sont déroulés en mai 2018 sur la thématique de la forme scolaire ont nourrit une réflexion amorcée depuis quelques années déjà.
En effet cette réflexion s’inscrit dans une dynamique académique disciplinaire forte sur le questionnement de la forme scolaire, sous l’autorité de Josyane Rouch, IA-IPR d’arts plastiques et développé dans les TraAM arts plastiques, pilotés par Mélanie Fillion- Robin.

JPEG - 391.1 ko

Projet

  • Une classe d’Arts Plastiques, dans un collège REP+, comme un laboratoire créatif aux services des apprentissages.
  • Une salle, des espaces : L’agora, l’atelier modulable, le salon créatif.
  • Des espaces multiples qui s’adaptent et s’organisent pour favoriser la collaboration et les échanges, développer les pratiques dynamiques et l’autonomie, intégrer les déplacements et les usages du numérique.
  • Un mobilier renouvelé pour permettre le changement de posture des élèves et de l’enseignant. Des postures plus actives pour favoriser l’implication et ainsi travailler à l’amélioration du climat scolaire en engageant physiquement les élèves dans les apprentissages. Les élèves font le choix de leurs postures de travail : assis sur une chaise, un tabouret, un fauteuil, par terre ou bien rester debout. Du confort pour cultiver le plaisir d’apprendre.
  • Le numérique intégré plus fortement dans la classe, comme un outil supplémentaire de création et de culture, permet de repenser la forme scolaire (acquisition de 4 iPads, mise en œuvre progressive des usages pédagogiques des ordi-phones. Fonds vert, bleu et rose pour travailler l’incrustation d’image).
  • La couleur dynamise l’espace, stimule les élèves, et participe à l’identité de la salle d’Arts Plastiques.
  • Des murs et des tables autorisent le « graffiti pédagogique » pour devenir des surfaces d’expressions, d’interactions, de collaborations et d’échanges.
JPEG - 434 ko

Contexte

Un contexte particulier a permis une mise en œuvre rapide. Au mois d’avril 2018, la direction du collège annonce l’ouverture d’une nouvelle classe ULIS pour la rentrée 2019 et de ce fait le déplacement contraint de la salle d’arts plastiques. L’occasion de proposer un projet pédagogique pour repenser l’organisation et l’aménagement de la salle afin de changer la façon de travailler.

Un projet très rapidement accompagné par la direction, avec le soutien indispensable de l’adjointe gestionnaire qui a su apporter les réponses concrètes nécessaires au démarrage de l’action. Il était important de bien penser la chronologie des travaux de peintures dans le calendrier réduit de fin d’année pour imaginer une mise en place en septembre 2019. Les équipes techniques ont efficacement travaillé pour réaliser les trois murs ardoise ainsi que les fonds/murs vert, bleu et rose.

Un projet facilement envisageable, sans gros travaux, ni coût élevé. L’ensemble des dépenses se sont effectuées sur fonds propres de l’établissement. La plupart du mobilier utilisé dans l’Arts Lab est récupéré dans le collège même (anciens établis d’ateliers, tables rondes, grandes tables de salles informatiques...) le recyclage et le détournement de mobilier permet de limiter les dépenses de façon importante.

Il a été cependant nécessaire de compléter l’agencement avec du petit mobilier trouvés dans un grand magasin d’ameublement (tables basses, fauteuils en plastiques, étagères, rangements muraux...) et une grande surface de bricolage (tabourets hauts, planches de bois...). Ces petits meubles à moindre coût, permettent de rompre avec le mobilier scolaire standardisé pour créer une salle agréable et stimulante.

JPEG - 226.5 ko

Une salle, des espaces.

L’Agora est un lieu de mise en commun, de participation, d’échange. Un lieu de rassemblement autour de projets, de productions d’élèves ou de projections d’images fixes et animées. Une place centrale où se développent l’attention, la sensibilité, l’expression, le sens critique et le respect de l’autre. Un espace où se construit le regard sur la beauté, l’art et la culture.
De grandes tables, placées en îlots pour encourager la coopération, la collaboration, la co-création. Un territoire partagé qui participe à la formation sociale de l’élève, avec une attention particulière sur la problématique du respect fille/garçon.

JPEG - 430.8 ko

L’atelier modulable est un lieu d’expérimentation, de production, de pratique. Un lieu de recherches, de tâtonnements, de projets. Un espace modulable qui s’adapte aux séquences pédagogiques et aux projets des élèves.
Comme dans le reste de la classe, le mobilier permet les changements de postures et un engagement physique des élèves dans les apprentissages.
Des planches en bois, des tréteaux d’architectes à hauteur réglable et des tabourets hauts pour travailler comme dans un atelier. Un établi met à disposition des outils et des matériaux pour développer les projets de façon autonome.

JPEG - 467.6 ko

Le salon créatif est un lieu de conception, de réflexion, d’imagination. Un lieu pour se concentrer, pour penser son projet, pour étudier sa mise en œuvre. Un espace qui se veut agréable, confortable et convivial pour cultiver le plaisir d’apprendre.
Une table ronde, des tables basses, des fauteuils, des coussins et des tapis viennent rompre avec la forme scolaire traditionnelle. Le salon créatif est un espace modulable qui s’adapte aux besoins des élèves.

JPEG - 561.8 ko

Usages du numérique.

L’utilisation pédagogique du numérique mobile (tablettes, ordi-phones) est une volonté partagée avec d’autres projets dans l’établissement. C’est pourquoi nous avons décidé de faire une demande commune auprès du conseil départemental pour acquérir un chariot mobile de tablettes. Une vidéo a été réalisée par les différentes équipes impliquées afin d’argumenter et de motiver notre demande.
L’Atelier Arts Lab a pu donc obtenir en janvier 2019, 4 iPads. Des outils supplémentaires de création, de recherche qui viennent élargir les pratiques et la palette d’outils traditionnels. Les murs vert, bleu et rose, peuvent devenir ainsi des surfaces d’incrustations.
L’utilisation pédagogique des ordi-phones est mise en oeuvre de façon progressive et raisonnée en accord avec la loi du 3 août 2018, relative à l’encadrement de l’utilisation des téléphones portables dans les établissements d’enseignement scolaire. (JO n°0179 du 5 août 2018).
La réflexion sur les outils mobiles (BYOD/AVAN/AVEC/ATAC) s’articule avec l’expérimentation précédemment menée avec messieurs David Cohen et Brice Sicart dont elle se nourrit.