Le Dôme, le 1er « libre lieu » de l’éducation nationale

Un témoignage de Caroline Cohen, enseignante au lycée St Exupery à Marseille (académie d’Aix-Marseille), référente Outil de suivi Parcours d’excellence, accompagnatrice Carie - Pôle innovation. Elle est également coordinatrice Accélérateur citoyen au Réseau Marseille Madrague.

Le Dôme, le 1er « libre lieu » de l’éducation nationale - pour "Activer la brillance, donner des ailes et ouvrir les champs des Possibles..."

Définition

Le Dôme a été conçu et fabriqué par des élèves eux-mêmes, matérialisé par une structure géodésique, pouvant accueillir 15 à 20 jeunes. Ce dôme est montable/démontable par tous (à partir de 7 ans) en un quart d’heure et peut être déployé partout (établissements scolaires, universités, organismes publics et privés, plein air...), ce qui en fait un lieu de rencontre et d’échange entre l’école et la vie citoyenne, de valorisation et de prise de confiance pour les jeunes.

Dans ce dôme, les élèves réfléchissent à des actions pour améliorer leur quotidien. Ils trouvent des idées et testent leur réalisation. Lorsque nous déployons le dôme avec les élèves, toutes les personnes passant à proximité sont curieux de comprendre ce qui s’y passe. Ainsi, les élèves sont sollicités pour expliquer ce qu’ils son en train de faire. Les réactions positives de leurs interlocuteurs leur permettent d’être fiers de leurs actions et de gagner en confiance et citoyenneté.

Contexte du projet

Le projet du Dôme est un concept de la CPES (Classe Préparatoire aux études supérieures ) tertiaire du Réseau Marseille Madrague (bacheliers sans affectation à l’issue de la procédure Parcoursup) qui réfléchissaient à des solutions pour révéler leur potentiel, infléchir leur trajectoire d’échec et s’orienter vers un parcours d’excellence.

Selon eux, une salle de cours classique n’est peut-être pas le lieu idéal pour entamer une transition. Ce dôme a été conçu comme un sas de transition vers un renouveau et une citoyenneté accomplie.

JPEG - 642 ko
Le dôme en construction

Un dôme en bois avait déjà été prototypé.
Nous sommes encore à la recherche d’amélioration et allons travailler avec Réseau-Canopé pour la préparation de la documentation et des supports de communication pédagogique.
Ensuite, le dôme sera déployé dans chaque lieu où nous interviendrons pendant cette étape (potentiellement plus de vingt fois dans l’année). Nous travaillerons en partenariat avec la cordée de la réussite "Accélérateur Citoyen" du lycée ST Exupéry.

JPEG - 751 ko
Un tiers lieux mobile

Le programme

Septembre - Décembre : Ose et Propose (phase de révélation du potentiel des élèves)

Il s’agit de leur permettre de trouver une idée, de les sensibiliser aux problématiques du développement durable et des nouvelles tendances économiques et innovantes. Ils suivent des ateliers, forment des groupes et sont entraînés à présenter leur idée afin de participer au grand challenge en Décembre.

Janvier à Juin : Agis et grandis

- La phase d’action qui permet de faire incuber les idées pour qu’elles deviennent un projet réel. Les élèves travaillent sur la faisabilité de leur idée et sont mis en relation avec des partenaires/tuteurs qui les accompagnent dans cette concrétisation. Ils sont être amenés à participer à d’autres concours, à des forums, à des expérimentations…
- La phase de valorisation permet quant à elle, d’aider les jeunes à valoriser leur action. Ils apprennent à communiquer autour de leur projet pour le mettre en valeur et peuvent ainsi demander une certification de compétences de leur action.
Nous envisageons aussi en parallèle de le proposer aux établissements pour différents projets : - challenges de créativité pour décorer et aménager le dôme - ateliers créatifs pour des collégiens en décrochage - forums de mise en valeur des actions du Réseau Nord Marseillais

Quelle mobilisation des élèves dans le projet ?

Nous pensons que les élèves doivent proposer des idées qui portent sur des valeurs qui leur sont chères. Au travers de nos diverses expériences, nous nous sommes rendus compte que nombreux sont ceux qui souhaitent défendre des causes sociales et solidaires. Nous nous proposons donc de sensibiliser les jeunes à la problématique du développement durable alliée à celle des nouvelles tendances de l’économie et de l’innovation. Le dôme est conçu comme un espace de partage, d’engagement et de réalisation personnelle et collective pour tous les participants (professeurs et apprenants).

Moyens matériels et humains mobilisés pour la réalisation du projet

Ce programme offre un cadre propice à l’apparition d’une véritable émulation collective grâce à l’entraide des élèves (tutorat), les témoignages des anciens et des professionnels et le soutien des partenaires du réseau (mentoring). Nous travaillons avec un collectif d’enseignants, et de nombreux partenaires sociaux et économiques locaux et nationaux, l’université et les grandes écoles. Le Fablab du lycée permet d’envisager la construction du nouveau dôme. Matériellement, nous avons besoin d’un lieu de stockage et de supports de communication pour mettre en valeur le projet.
Il a coûté moins de 300€ à produire.

Objectifs du projet et résultats attendus

-  Faire participer le plus grand nombre d’élèves/étudiants
-  Les rendre autonome et leur faire prendre des initiatives
-  Favoriser leur créativité et leur ouverture sur le monde extérieur
-  Permettre la métacognition par le tutorat et l’autogestion dans le réseau
-  Favoriser l’intelligence collective et la réussite personnelle
-  Développer l’esprit d’entreprendre, de solidarité et d’estime de soi
-  Permettre leur réussite scolaire et réduire l’absentéisme
-  Aider à l’orientation du collège au Bac+3 Prise de conscience citoyenne

Ce projet a reçu le Prix de la Journée Académique de la Pédagogie d’Aix Marseille.

Pour en savoir plus

PDF - 5.2 Mo