DANE de l’académie de Nancy-Metz

Le projet Ambition 21-Numavenir axe 1 : évolution des espaces scolaires en lien avec le numérique

Un groupe de travail de la DANE de Nancy-Metz, pour l’action 1 « évolution des espaces et climat scolaire » du projet Ambition 21 – Numavenir , partage son retour sur les animations qui ont déjà eu lieu dans quatre Lycées professionnels. Ce groupe de travail académique est composé de Laetitia POIREL, Ana-Bela VARANDAS, Carine VIBERT, professeures d’éco-gestion, Vanessa PUISEUX professeure de lettres classiques et Tewfik BENLAHARCHE et Benoît MANGEL professeurs de maths-sciences.

Le projet Européen Ambition 21

LP Isabelle Viviani – janvier 2020 : premier temps d'animation – recherche d'un problème commun

L’académie de Nancy-Metz a identifié des pépites pédagogiques, micro-projets, expérimentations de classe. Elle a alors pris appui sur la dynamique d’une filière métiers de la voie professionnelle, très engagée dans la lutte contre le décrochage scolaire, et particulièrement les établissements tertiaires accueillant les diplômes du domaine commercial ou du tertiaire administratif, pour élaborer un projet européen ambitieux, persévérance scolaire et numérique.

Évolution des espaces scolaire

Le premier axe de ce projet européen concerne l’évolution des espaces scolaires en lien avec les outils numériques. La mise en œuvre du projet Ambition 21-Numavenir et le déploiement du dispositif lycée 4.0 ont impulsé la pratique de nouvelles pédagogies mobilisant des ressources et des services accessibles grâce aux équipements mobiles individuels connectés fournis aux lycéens par la Région Grand-Est.

Ces usages du numérique dans les temps scolaires conduisent à repenser l’architecture et l’aménagement des espaces dans les établissements. Les postures et l’environnement matériel des élèves, des enseignants, des personnels, des familles, sont amenés à évoluer et se transformer. En outre, le projet permettra de croiser les approches techniques et pédagogiques, mais aussi d’installer les conditions d’une évolution facile des usages et de réunir tous les acteurs : équipe de direction, enseignants, élèves, équipes techniques, collectivités territoriales.

Présentation du groupe de réflexion « repenser les espaces pour favoriser les apprentissages »

Un groupe académique de réflexion composé de six enseignants volontaires s’est constitué pour Ambition 21. Son objectif est d’accompagner des établissements à mener une réflexion sur l’évolution des espaces scolaires en lien avec le numérique pour accueillir des situations pédagogiques plus variées, plus actives en co-concevant des espaces pédagogiques ouverts aux pratiques de demain.

LP Hanzelet – novembre 2019 : première réunion de travail du groupe de réflexion

Pour ce faire, le groupe de réflexion a créé deux temps d’animation chacun accompagné d’une mallette d’outils comprenant des fiches Archiclasse et une partie de l’outil Archilab.

L’animation proposée aux établissements se décompose en deux temps : une journée finale se présentera sous la forme d’un marathon de création collective appelée hackathon, c’est pourquoi la première phase de travail de trois heures a été nommée pré-hackathon. Ces animations sont d’abord conçues pour les personnes volontaires. Afin de sensibiliser les différents acteurs d’un établissement, une infographie a été créée.

Janvier 2020 : une affiche et un flyer ont été créés pour faire de la publicité.

Les pré-hackathons

Ce premier temps de trois heures utilise la technique d’animation du réseau Bâtisseurs de Possibles. Il est conçu comme un temps de préparation et de problématisation du projet. Il permet également de créer le contexte de convivialité et de prise de connaissance des participants : enseignants, agents des équipes technique et d’entretien, élèves élus au CVL ou volontaires, CPE, assistant d’éducation, équipe sociale et de santé, personnel de direction, adjoint gestionnaire, représentants de parents, représentants de la collectivité. Cette animation correspond aux temps 0 – projeter et temps 1B – structurer d’Archilab.

Janvier 2020 : les mallettes d'animation

  • Mallette : plantes artificielles en pot, toiles, bonbons (pour créer un cadre convivial), petits papiers, feutres pour tableaux blancs, fiches Archiclasse C1 espace pédagogique, …

Après un tour de table original et dynamique qui peut prendre des formes très différentes, les animateurs demandent aux participants ce qu’est pour eux leur salle de classe idéale et ramassent les papiers sur lesquels sont inscrites les réponses. Ceci permettra de montrer ensuite qu’il n’en n’existe pas un modèle unique. Les animateurs présentent ensuite le contexte qui amène les enseignants à modifier leurs pratiques et à réfléchir à l’évolution des espaces scolaire. Ils présentent Archiclasse et la nécessité de bien concevoir avec différentes équipes un projet et montrent qu’on ne peut pas s’approprier un projet clé en main.

Janvier 2020 – LP Emile Zola BAR LE DUC : création du cadre de convivialité

Les participants sont ensuite invités à noter sur un petit papier auto-collant le problème qu’ils rencontrent en ce qui concerne l’aménagement des espaces. Les papiers sont ensuite regroupés par thème. Le plus grand nombre de papiers dans une thématique fera consensus pour le choix du problème à traiter. Celui-ci va être soumis plusieurs fois à la question, « pourquoi ? » afin de chercher les racines de ce problème. Ceci nous permettra de rédiger une problématique.

En voici plusieurs exemples :

 Comment pourrait-on faire pour que nos salles soient adaptables en fonction des pratiques de l’enseignant et des apprenants ? (LP Isabelle Viviani d’Épinal – 88)
 Comment pourrait-on faire pour améliorer la vie au lycée, pour en faire un lieu facilitateur d’apprentissage et de vie agréable pour tous ? (LP Emile Zola de Bar Le Duc – 55)
 Comment pourrait-on faire pour ouvrir le dialogue sur les aménagements afin de remplacer le matériel ancien et de responsabiliser les utilisateurs ? (LP entre Meurthe et Sânon Dombasle sur Meurthe)
 Comment pourrait-on faire pour changer nos habitudes d’aménagements ? (LP Paul Lapie de Luneville)

Janvier 2020 – LP Paul Lapie Lunéville : animation « boule de neige » pour établir un consensus sur un problème

Après une courte pause afin de favoriser à nouveau la convivialité, des exercices vont être proposés afin de stimuler leur créativité et leur écoute active. Puis, les participants vont se concentrer sur la recherche de solutions.
Enfin, des équipes mixant les fonctions des participants vont se composer pour compléter la fiche espace pédagogique C1 (téléchargeable ici). Cette fiche présentera l’expression du rêve pédagogique d’un espace en utilisant la typologie d’Archiclasse.

Janvier 2020 – LP Entre Meurthe et Sânon DOMBASLE SUR MEURTHE : fiches « espace pédagogique »

Pour clore l’animation, une personne de chaque groupe va présenter sa fiche. Cette présentation se fait sous la forme d’un jeu de rôle : « En arrivant au lycée, vous rencontrer le chef d’établissement qui se rend au même étage que vous, vous disposez de 180 secondes pour expliquer votre projet ».

Les hackathons

Cette journée qui a lieu au moins un mois après la première réflexion va permettre aux personnes déjà présentes de préciser le projet et de réaliser une maquette. Cette animation correspond aux temps 2- organiser et au temps 3 – détailler de la démarche Archilab.

  • Mallette : bonbons, petits papiers autocollants, feutres pour tableaux blancs, kit lego, outils Archiclab (fanions, jetons et cartes totem ainsi que les fiches légende), fiche de QR codes, catalogues de mobilier et clés USB.

Le kit de construction est stocké dans pochon pour un rangement plus aisé. -Celui-ci comporte : deux grandes plaques, des briques grises pour figurer les murs et cloisons, des portes et des fenêtres, ainsi qu’un grand nombre de briques colorées.

Cet outil nous a permis de faciliter les échanges entre les participants car ce jeu de briques a fait un écho pour tous et à stimuler la créativité (création de solutions de rangement, de tableaux …). Il permet en outre de travailler à l’échelle puisque deux points figurent 50 cm. Les équipes ont travaillé à partir des dimensions exactes des espaces à modéliser.

Mars 2020 : kit de construction pour modéliser les espaces

 Pour débuter la journée, les animateurs comparent, à l’aide de photographies, les évolutions d’appareils ou de machines (téléphone, voiture …) et d’une salle de classe. Puis, en prenant appui sur le livre de Vincent Faillet, Remodeler sa classe et se pédagogie, il est expliqué pourquoi la forme scolaire a peu évolué et les contraintes qu’elle a connue.

 Ensuite, les animateurs proposent un bilan du premier temps d’animation et explicitent les outils : kit de construction, fiches de QR-codes (renvoyant aux différentes parties du site Archiclasse, au site de la DANE, au site Ambition 21-Numavenir et à des sites de mobilier), catalogues et outils Archilab : fanions et jetons avec leurs fiches de légende ainsi que les cartes totems.

Afin de modéliser le ou les espaces préalablement choisis par l’équipe de direction et pour lequel il est préférable d’avoir défini une enveloppe budgétaire au préalable, des équipes vont se constituer.

Pour commencer, la phase de réflexion collective va permettre de délimiter l’espace grâce aux briques et aux cartes totem, puis de réfléchir aux micro-zones avec les fanions.

Mars 2020 : les outils Archilab

 Après un temps de convivialité partagé autour du repas, deux heures vont être consacrées à la phase de modélisation. Les participants vont d’abord reconstituer l’espace grâce aux différentes briques, puis réfléchiront aux équipements grâce aux jetons. A l’issue de ce temps, les participants viendront présenter leur diaporama dans lequel ils auront ajouté des photos de leur maquette. Cela leur permettra d’expliquer leur choix, de présenter le mobilier souhaité ou choisi si une enveloppe budgétaire a été définie et de partager un ou des scenarii pédagogiques envisagés.

Mars 2020 : phase de modélisation- LP Entre Meurthe et Sânon DOMBASLE SUR MEURTHE
Mars 2020 : exemples de modélisation LP Paul Lapie LUNEVILLE


Afin de suivre les modifications réalisées, l’équipe projet réalisera un article dans quelques mois.

Le projet Ambition 21-Numavenir (mai 2019 à juin 2021) accompagnera au minimum huit établissements volontaires de l’Académie de Nancy-Metz.

Lien : le site du projet Numavenir